timbres-poste.ch découvrir comprendre

Cordiale bienvenue!

Chouette que tu nous rendes visite. 

Tu trouveras ici de nombreuses indications sur la collection de timbres. Par exemple: d’où est-ce que je peux recevoir des timbres? Comment les classer et les décoller? Quelles sortes d’oblitérations y a-t-il? 

Moniteurs et monitrices, ou ceux qui désirent le devenir, vous trouverez des informations à ce sujet, et comment on peut organiser un passeport vacances. A partir de la préparation, au matériel, jusqu’au lancer du timbre, tout est prêt à être téléchargé.

Nous allons continuer à développer le site timbres-poste.ch et c’est avec plaisir que nous recevrons vos idées sous: .

Même si nous travaillons tous en tant que bénévoles, il y a malgré tout encore des projets qui nécessitent une petite aide financière. Si vous êtes d’accord de nous soutenir, nous et nos idées,.cela nous ferait un immense plaisir.

A. Gubser Rapperswil, note: www.biefmarkensammeln.ch, IBAN: CH48 0077 7008 7324 4364 9

Timbres avec surimpression privée

A l'occasion du 175ème anniversaire du timbre suisse en 2018, la poste a émis un timbre commémoratif spécial de 1 Fr. avec un supplément de 50 cts. Les premiers timbres de Suisse sont reproduits sur ce timbre.

Ce timbre spécial a reçu la surimpression privée "EXTREM" de couleur dorée. En même temps, il y a eu d’autres surimpressions en diverses couleurs. Même si ces timbres ont été oblitérés avec un cachet de la poste, ils n'ont rien à voir avec la poste et ne sont disponibles qu'en magasin.
Il en va de même pour le timbre spécial du carnaval de Bâle émis le 24 janvier 2019 " Basler Fasnacht - Patrimoine culturel immatériel de l'humanité". Ce timbre est disponible avec une impression dorée "Morgestraich 11. März 2019".
Ici aussi, toutes les surimpressions ont été produites de manière privée et malgré le cachet de la poste ils ne remplissent aucune tâche postale ou caritative.

Une voiture sans chevaux

C’est ainsi que furent nommées les premières voitures à quatre roues au monde à fonctionner.
par Ruth Adler

Vers l'article...